Comment Stopper le Mal des Transports ?

 

Stoppez votre Mal des Transports !

En cette période estivale, les occasions de déplacements se multiplient :

  • voiture, bus, train , avion ou bateau… malheureusement, pour certains, ces moments sont gâchés par ce qu’on appelle le mal des transports.

Si vous redoutez ces voyages, par crainte d’être malade, et si vous voulez ne pas vous gâcher vos vacances et voyages, voici quelques conseils et remèdes pour essayer de stopper le mal des transports.

Ce mal des transports peut se manifester de différentes manières suivant les personnes.

Certaines sont :

  • angoissées
  • transpirent
  • manquent d’air
  • la plupart ont la nausée et souffrent de vomissements.

Le premier réflexe à avoir pour tenter de diminuer ce mal des transports est de bien choisir sa place.

Ainsi, voici celles à privilégier pour une personne souffrant du mal des transports

  • Dans une voiture :
    • une des deux places à l’avant
    • en tant que conducteur ou passager
  • Dans un train :
    • une place où l’on est assis dans le sens de la marche
    • si possible du côté fenêtre
  • Dans un bateau :
    • Sur un bateau de croisière, lors de réservation, penser à demander une cabine se situant au milieu, près de la ligne de flottaison, c’est l’endroit où vous sentirez le moins le tangage.
    • Dans un petit bateau, placez-vous également au milieu de celui-ci
  • Dans l’avion :
    • un siège au dessus d’une aile est celui qui vous permettra de diminuer le risque de mal des transports.

Il est par ailleurs conseillé de manger avant le départ

  • sans exagération, afin de ne pas avoir le ventre vide
  • éviter les odeurs fortes et persistantes dans le véhicule :
    • tabac
    • désodorisant
    • parfum
    • sandwich au pâté etc.

Le mal des transports sera moins risqué également si vous ne fumez pas et ne buvez pas d’alcool durant le voyage.

On vous conseillera par ailleurs de boire de l’eau régulièrement, par petites gorgées.

Enfin, quelques remèdes sont efficaces pour tenter d’éloigner le mal des transports

  • l’huile essentielle de menthe poivrée :
    • voir avec votre thérapeute pour la posologie
    • à faire en même temps et en complément :
      • respirer l’huile essentielle de menthe poivrée à même le flacon.
  • l’alcool de menthe : 
    • il s’agit d’un remède de grand-mère bien connu contre le mal des transports et qui est efficace si vous sentez la nausée venir :
    • quelques gouttes d’alcool de menthe sur un sucre à laisser fondre en bouche – A réserver aux adultes.
  • le gingembre : si vous l’appréciez, il peut aussi vous aider à éloigner le mal des transports en grignotant quelques morceaux de gingembre confit durant le voyage.

  • les granules homéopathiques : 
    • elles donnent en général de très bons résultats, et le choix sera différent suivant le type de mal des transports dont vous souffrez :
      • tabacum 5CH si vous manquez d’air
      • cocculus 5CH si vous avez envie de vomir
      • borax 7CH pour le bateau (si vous supportez mal le tangage) ou l’avion (si vous supportez mal les trous d’air) 
    • voir avec votre thérapeute pour la posologie

J’espère que ces quelques conseils et recommandations pourront vous aider à ne plus laisser la voiture, l’avion, le train ou autres moyens de transport vous donner la nausée !

Bon voyage à vous.

Bien amicalement,

Muriel Brendel

venturelli baronville and co

 
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (3 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +3 (from 3 votes)
Comment Stopper le Mal des Transports ?, 10.0 out of 10 based on 3 ratings

Leave a reply