Evvivaaa ! par Cathy Venturelli, Formatrice en Croissance Evolutive

Pour et Vers Une Meilleure Approche Globale de la Personne

Evvivaaa ! par Cathy Venturelli, Formatrice en Croissance Evolutive - Pour et Vers Une Meilleure Approche Globale de la Personne

Phytothérapie et Sexualité : Solutions (2/3)

Phytothérapie et Sexualité : Solutions (2/3) 

 

  • Ail

    • Les prêtresses qui rendaient un culte à Aphrodite croyaient que l’ail avait le pouvoir de fortifier les êtres humains.
    • Les documents archéologiques apportent la preuve que cette plante était au coeur des relations amoureuses.
    • L’historien grec Hérodote le considérait comme un fortifiant de grande renommée : « le philtre le plus ancien de l’humanité »
    • L’approche scientifique a confirmé son influence sur la vie érotique
    • L’Ail contiendrait des substances actives :
      • l’allicine
      • et son enzyme, l’allinase
    • Ces molécules :
      • fluidifient le sang
      • dilatent les vaisseaux
      • réduisent les graisses sanguines
      • favorisent l’érection

 

ananas

 

  • Ananas

    • Il était utilisé en Inde comme aphrodisiaque
    • On le disait « nourri de soleil »
    • On préparait une boisson à base :
      • d’ananas
      • de piment
      • de miel
    • Ce nectar des dieux agissait lui aussi sur le corps, lui donnant une résistance qu’il n’avait pas auparavant, par un apport de :
      • vitamines
      • d’éléments minéraux
      • pour ses effets toniques
      • équilibrant le rythme cardiaque
    • Avant l’acte amoureux, l’ananas est un fruit :
      • convivial
      • charnel
    • Son action peut être renforcée par d’autres fruits et plantes


 

  • Menthe

    • Elle est présente dans les mythologies les plus anciennes
    • Depuis le jour où Pluton abandonna son royaume pour vivre auprès d’une nymphe, devenue sa favorite
    • Jalouse de sa rivale, la déesse perséphone changea la nymphe en fleur de menthe.
    • On dit que la plante aurait reçu de son ancien amant le don d’enflammer les joutes amoureuses.
    • Son action déterminante n’est pas démontrée
    • Elle n’incendie pas celui qui boit 1 ou 2 tisanes de menthe
    • Par contre, elle fait partie des préparations amoureuses :
      • par son parfum
      • ses évocations :
        • heureuses
        • fraîches
        • luxuriantes.
    • Serait-ce à cause de cela que les chewing-gums ont été à la base conçus à la menthe … ;-)

 

 

  • Vanille

    • C’est la magie odorante de l’amour
    • Les infusions et les vins de vanille aiguisent les attentes
    • Le parfum pénètre dans l’organisme par des voies aussi diverses que :
      • la peau
      • l’odorat
      • le sang
      • lorsqu’il y a ingestion
    • Les senteurs de la vanilline, sa vibration énergétique de plante, excite certains circuits du cerveau, comme l’hypothalamus
    • Ces centres libèrent des neurotransmetteurs qui résonnent en écho à cette intrusion de calories
    • On dit que les vanilliers, poussant dans les îles, ont le pouvoir de rendre amoureux, par leur seule présence
    • Les traditions connaissaient son influence sur le comportement subtil de l’homme et de la femme
    • A commencer par la puissance évocatrice de son arôme

 

 

 

 

  • Verveine

    • Dans l’antiquité, le vin de Verveine – qu’on préparait sur les plateaux de Velay – était un tonique sexuel reconnu
    • Il était très justement dédié à Venus, déesse de l’Amour
    • Offrir un bouquet de verveine voulait aussi symboliser :
      • la joie
      • l’accueil de l’autre
      • l’enchantement d’une première rencontre
    • Tout ce contenu onirique ne flotte pas quelque part dans la brume des légendes
    • On connaît aujourd’hui, l’efficacité réelle de la verveine, son action sur le corps pendant la relation sexuelle
    • Elle peut être consommée en :
      • tisanes
      • sous forme d’huiles essentielles
      • qui ont un effet sédatif et stimulant
    • La verbénaline, qui est la substance-base de la verveine, agit sur la dilatation des vaisseaux du pénis

 

 

 

 

  • Muscade

    • C’est l’un des ingrédients essentiels de l’alchimie amoureuse
    • Les anciens affirmaient que la muscade était l’oeil de « l’oiseau de feu »
    • Elle déclenche dans le corps des flambées de dopamine qui réveillent le désir
    • Les acides gras de la noix muscade sont encore plus efficaces
    • Ils interviennent dans la dilatation des vaisseaux pour une longue durée
    • Des onctions locales étaient faites, sur les parties érogènes du corps des deux amants
    • Le « beurre de muscade » avait un rôle vasodilatateur, provoquant une hypersensibilité
    • Il avait un rôle « d’éveilleur »
    • Ses vertus dynamisantes étaient bien connues
    • A haute dose, il pouvait par contre :
      • devenir toxique
      • provoquer des accidents
    • De même pour l’abus d’onction sur le corps
    • Son huile essentielle est :
      • tonique
      • analgésique
      • sédative

 

La 3ème et dernière partie dans le prochain article =>

publié le 27 juillet 2012

 

Bien amicalement,

Cathy Venturelli

venturelli baronville and co

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (6 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +6 (from 6 votes)
Phytothérapie et Sexualité : Solutions (2/3), 10.0 out of 10 based on 6 ratings