Médecines Complémentaires : L’Acupuncture

 

 

Les Médecines Complémentaires : L’Acupuncture

En quoi cela consiste-t-il ?

  • L’Acupuncture est un traitement médical traditionnel chinois qui consiste à enfoncer dans la peau de très fines aiguilles de métal, dans l’un ou l’autre des huit cents points dûment répertoriés, valable pour les enfants, adolescents, adultes, séniors sans oublier nos amis les animaux ;-)
  • Le mot « acupuncture » signifie « percer avec des aiguilles » et fait appel à de nombreux éléments de la médecine traditionnelle chinoise, comme :
    • la pharmacopée chinoise
    • le massage
    • les moxas (voir explication plus bas dans l’article)
    • des changements dans :
      • le régime alimentaire
      • le mode de vie.
  • On l’utilise depuis longtemps en Chine, pour :
    • soulager la douleur
    • traiter des affections comme :
      • l’arthrite
      • l’hypertension artérielle
      • les ulcères.
  • En acupuncture, on joue sur le souffle énergétique du corps, appelé « chi » (ou « qi »), pour permettre au corps :
    • de s’équilibrer
    • de se guérir tout seul.
  • Le chi voyage dans le corps à travers des méridiens. Quand il est bloqué à un endroit bien précis, c’est qu’il peut en résulter :
    • une maladie
    • une faiblesse.
  • Un acupunteur :
    • mettra en évidence une faiblesse dans votre souffle d’énergie ou chi
    • la traitera d’après :
      • vos symptômes
      • votre « schéma de déséquilibre ».
  • Le chi est la seule force qui permette à notre corps de fonctionner à tous les niveaux.
  • Il suit des méridiens invisibles, répertoriés et reliés aux différents organes :
    • les poumons
    • les reins
    • l’estomac
    • la rate et
    • le coeur (pour n’en citer que quelques-uns)
  • Les méridiens courent à travers tout le corps.
    • Quand il existe un point en déséquilibre, le long d’un méridien donné, ce déséquilibre a une incidence sur les autres points.
  • Les dents, par exemple, font partie du méridien de l’estomac.
    • Les bébés qui sortent leurs dents peuvent donc souffrir de problèmes digestifs.
  • Quand l’aiguille s’enfonce dans la peau, on doit ressentir un picotement.
    • Si l’on ne ressent rien, il est possible que l’aiguille soit tombée à côté du point d’acupuncture.

Avec l’acupuncture, on utilise aussi deux autres techniques : le moxa et les ventouses.

  • Le moxa consiste à faire brûler des bâtonnets d’armoise sur des points d’acupuncture déterminés.
    • De cette façon, on chauffe et on stimule le chi.
  • Les ventouses sont placées sur les points d’acupuncture.
    • Le vide ainsi créé draine le sang et l’énergie vers ce point.

Le Traitement

Les problèmes traités :

  • le stress
  • la dépression
  • la douleur
  • les dépendances
  • la grossesse
  • l’encéphalomyélite myalgique
  • les allergies
  • l’asthme
  • l’eczéma
  • les blessures
  • l’asthénie
  • les troubles digestifs
  • les troubles circulatoires
  • les problèmes menstruels
  • les problèmes sexuels
  • la stérilité (liste non exhaustive)

Le nombre de séances nécessaires :

  • au début :
    • une à deux fois par semaine
    • puis une fois par semaine jusqu’à la disparition des troubles
  • Il est recommandé ensuite de faire une séance préventive :
    • tous les mois ou tous les deux mois pour rééquilibrer le système.

 

Les Risques

L’acupuncture est sans danger pour les personnes de tous âges et de toutes conditions physiques.

Assurez-vous que votre thérapeute soit compétent et qu’il utilise des aiguilles jetables.

 

L’Acupression

  • L’acupression consiste à exercer des pressions du doigt (digitopression) sur des points d’acupuncture, pour stimuler le flux du chi à travers les couloirs d’énergie du corps.
  • Il s’agit principalement de pressions du pouce ou des doigts et, quelquefois, de massages le long des méridiens.
Bien amicalement,
Cathy Venturelli
venturelli baronville and co
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (7 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +7 (from 7 votes)
Médecines Complémentaires : L'Acupuncture, 10.0 out of 10 based on 7 ratings

Leave a reply