Evvivaaa ! par Cathy Venturelli, Formatrice en Croissance Evolutive

Pour et Vers Une Meilleure Approche Globale de la Personne

Evvivaaa ! par Cathy Venturelli, Formatrice en Croissance Evolutive - Pour et Vers Une Meilleure Approche Globale de la Personne

Dénutrition de la Personne Agée : Repérage et Dépistage – 2/3

 

Dénutrition de la Personne Agée : Repérage et Dépistage

Notre objectif est maintenant de transmettre aux aidants professionnels ou bénévoles, des moyens de détecter précocement une dénutrition, et éviter ainsi sa cascade de complications pour la personne âgée.

 

Identifier le risque de dénutrition  :

Les situations à risque de dénutrition se définissent comme :

  • des situations favorisant la diminution des apports alimentaires :
    • ce sont les causes de dénutrition les plus fréquentes =>
      • présence de troubles de la déglutition
      • dépendance dans les actes de la vie quotidienne
      • isolement
      • maladie d’alzheimer ou apparentée
  •  des situations qui entraînent une augmentation des besoins énergétiques de la personne âgée :
    • une infection aiguë va par exemple augmenter  les besoins énergétiques de la personne atteinte

Les éléments suivants seront particulièrement à surveiller chez la personne âgée si elle se trouve dans l’une de ces situations à risque de dénutrition :

  • La courbe du poids de la personne âgée  :
    • ainsi, une perte de poids de 5% en 1 mois ou de 10 % en 6 mois constitue un très bon signal d’alerte.
  • L’évaluation régulière de l’appétit de la personne et de ses apports alimentaires, surtout  si elle est fragilisée ou dépendante.
  • Elle s’apprécie par l’interrogatoire de la personne :
    • si elle peut répondre
    • et/ou par le pointage sur un carnet des quantités d’aliment consommées.

Confirmer une dénutrition

On dispose de deux moyens simples à utiliser :

  • Calculer l’indice de masse corporelle IMC :
    • un indice IMC inférieur à 21 suffit pour confirmer le diagnostic de dénutrition.
  • Enfin, on confirmera la dénutrition par des examens biologiques :
    • Le dosage de l’albumine dans le sang :
      • si ce dosage est inférieur à 30g/l :
        • la dénutrition est confirmée.
  • Le dosage de la C.R.P. :
    • la diminution de l’albumine dans le sang n’est pas spécifique à la dénutrition
    • elle se manifeste dans toutes les situations infectieuses
    • il faut donc en tenir compte pour apprécier l’albuminémie.

 


Dans notre prochain article =>

Nous vous informerons et conseillerons sur :

Les moyens de prise en charge de la dénutrition de la personne âgée.

Bien Amicalement,
Muriel BRENDEL
venturelli baronville and co
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (6 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +7 (from 7 votes)
Dénutrition de la Personne Agée : Repérage et Dépistage - 2/3, 10.0 out of 10 based on 6 ratings